Enquête 2015 : Fonctions et rémunérations dans le secteur de la Logistique et de la Supply Chain

Entrepot_SCM

Enquête 2015 Michael Page et ASLOG

Selon l’enquête 2015 sur les fonctions et rémunérations de la Logistique et de la Supply Chain, s’il est des fonctions peu valorisées en France, celles de la Logistique et de la Supply Chain, peut-être tout simplement méconnues, souffrent encore d’un manque de reconnaissance et de visibilité. La logistique et le transport évoquent dans notre mémoire collective l’univers de l’entrepôt et de la manutention, loin de l’atmosphère feutrée des bureaux de direction.

Des fonctions stratégiques

Pourtant, ces fonctions sont désormais stratégiques dans bon nombre d’entreprises et selon une étude de Kurt Salmon parue en 2013, 37% des Responsables Supply Chain sont membres du Comité de Direction de leur entreprise.

Plus récemment en mars 2015, c’est l’enquête publiée par Michael Page et l’Association française de la Supply Chain et de la Logistique (ASLOG) qui montre qu’il s’agit d’un secteur d’avenir. L’analyse de 33 fiches de postes spécifiques (Directeur/trice Supply Chain, Directeur/trice Logistique, Responsable Supply Chain, Responsable Logistique, Responsable S&OP -Sales and Operations Planning-, Responsable Prévisions des Ventes, Responsable Planification, Responsable Approvisionnements, Coordinateur/trice Logistique – Logistic Manager…) et le décryptage des tendances du secteur logistique indiquent que les perspectives d’emploi et de salaire dans ce domaine n’ont rien à envier aux fonctions financières, marketing ou commerciales.

Avec la mondialisation et l’accroissement des échanges commerciaux : internationalisation, réseaux et organisations reconfigurables, équipes multiculturelles sont les nouvelles caractéristiques des Supply Chain industrielles, qui se doivent d’être de plus en plus agiles avec des impacts forts sur les expertises et les compétences.

Dans ce contexte, l’étude réalisée par Michael Page et l’Association française de la Supply Chain et de la Logistique (ASLOG) met en lumière la montée en puissance de nouvelles fonctions.

Accéder à l’étude