S&OP – Comment collaborer pour arbitrer, résoudre et planifier le futur ?

Processus_S&OP

Plus les structures sont importantes, plus les processus S&OP sont présents et structurés dans les entreprises.

Le prin­cipe de ces pro­ces­sus est de per­mettre un rap­pro­che­ment entre le com­merce (prin­ci­pa­le­ment ana­lyse des ventes pas­sées, com­mandes et pré­vi­sions de vente), la pro­duc­tion (prin­ci­pa­le­ment ges­tion des stocks et pla­ni­fi­ca­tion de pro­duc­tion) et la Sup­ply Chain (prin­ci­pa­le­ment les appro­vi­sion­ne­ments et la dis­tri­bu­tion). Les élé­ments finan­ciers sont pré­sents dans les pro­ces­sus S&OP et servent d’arbitre entre les dif­fé­rents domaines.
On parle sou­vent de réunions PIC, qui mettent autour de la table les res­pon­sables com­mer­ciaux, les res­pon­sables de pro­duc­tion, les res­pon­sables logis­tiques, et sou­vent les res­pon­sables finan­ciers. Il y a alors conso­li­da­tion des infor­ma­tions de cha­cun, et dis­cus­sions sur les déci­sions à prendre pour le futur moyen – long terme.

On peut trouver plusieurs processus S&OP dans une entreprise, aussi appelés cycles. Ils sont mis en place :

  • Selon une fré­quence défi­nie, par exemple un cycle mensuel
  • Sur un hori­zon pré­cis, par exemple sur 24 mois glissants
  • Pour une maille de temps don­née, par exemple mensuelle
  • Pour une maille pro­duit spé­ci­fique, par exemple la famille de produits
  • Pour une maille géo­gra­phique don­née, par exemple EMEA

Dans l’exemple ci-des­sus, nous aurions donc un cycle S&OP qui se répète tous les mois, et qui donne une vision des infor­ma­tions par famille de pro­duit et par site pré­sent dans la zone EMEA, mois par mois sur les 24 pro­chains mois.

Cer­tains pro­ces­sus peuvent ne pas avoir de fré­quence. Dans ce cas, ils sont déclen­chés manuel­le­ment, par exemple pour une situa­tion de crise.

Télé­char­gez le Livre Blanc