Certification CPIM : Céline Moulin Boudier témoigne

Témoignage de Céline, sa certification CPIM

Pour Céline, biochimiste et ingénieur en biotechnologies, la Supply Chain n’était pas au départ, le domaine qui s’imposait naturellement à elle. Il aura pourtant suffi d’un projet APS (Advanced Planning System) dont elle fut chargée au sortir de ses études. C’est en effet au sein d’un fabricant d’ingrédients naturels pour les industries agroalimentaire, nutraceutique, pharmaceutique et cosmétique qu’elle fait sa rencontre avec le monde de la Supply Chain. Céline est alors chargée du nouvel APS de planification et d’optimisation des approvisionnements des flux multi-sites et de la production. Elle se passionne alors très vite pour la Supply Chain et rejoint ALOER en 2014.

Témoignage de Céline, sa certification CPIM - photo

 

 

Récemment certifiée CPIM, Céline témoigne de son expérience et des différentes étapes de sa certification.

Pourquoi choisir la certification CPIM plutôt que DDMRP* ?

Céline « Le choix a été très rapide. Notre responsable, Etienne GEORGES, me donnait ici l’occasion de suivre une formation bénéficiant d’une reconnaissance internationale dans le monde de la Supply Chain. Être certifiée CPIM (Certified in Production and Inventory Management) m’a permis d’acquérir une certaine expertise sur les meilleures pratiques en management des opérations. La formation est très complète. Elle couvre l’ensemble des secteurs de la Supply Chain, du management des flux et des opérations globales de l’entreprise. S’ajoutant à une expérience sur le terrain que je développe depuis plus de 5 ans, cette certification internationale est aussi la reconnaissance de mon expertise par un organisme officiel. Une certification CPIM est un critère différenciant pour un consultant en Supply Chain. »

Le « parcours » de certification CPIM, c’est long. Comment as-tu vécu ces derniers mois entre tes missions à l’international et les révisions qu’impose cette formation ?

Céline « Lorsqu’on entreprend cette formation, il faut être pleinement conscient de l’engagement qu’elle requiert. Le CPIM est une formation longue, intense. Outre son contenu qui est dense, elle doit en effet être validée par 5 examens. La suivre en parallèle d’une activité professionnelle nécessite une certaine organisation. Et j’insiste, un fort engagement. Dédier du temps régulièrement pour se former est LA clef ! »

Au-delà des bonnes pratiques à la gestion des flux et au management des opérations, la formation CPIM n’est-elle pas trop théorique ?

Céline « La certification CPIM apporte, grâce à une approche synthétique, les grands concepts de la Supply Chain. La formation aborde les enjeux et les principaux processus du Supply Chain Management. Bien entendu, elle couvre aussi les méthodes et les outils pour planifier et piloter les flux. Il est vrai que ces concepts sont présentés de façon théorique. Cependant, l’expérience chez nos clients, permet de les adapter et de les appliquer rapidement. Par ailleurs, avoir accès aux meilleurs pratiques de la Supply Chain fondées sur un référentiel mondialement reconnu, c’est aussi ce que les clients d’ALOER recherchent.  »

Du coup, as-tu noté une amélioration de tes compétences et appliques-tu déjà les principes du CPIM dans ta fonction de Consultant ?

Céline « Absolument. Cette certification m’a permis de mieux comprendre le cadre et les enjeux des missions clients et par là même, de mieux répondre à leurs attentes. »

Tu es récemment certifiée CPIM, peux-tu partager quelques trucs et astuces avec les futurs certifiés ?

Céline « Je leur dirais simplement deux mots : régularité et persévérance ! Cette certification internationalement reconnue est très exigeante, mais aussi très enrichissante. »

Merci Céline !

 

  * DDMRP pour Demand Driven Material Requirements Planning est une technique de planification et d’exécution pour l’industrie et la distribution.

  Retrouvez le catalogue des formations Supply Chain, Lean, Gestion de projet et expertise SI