Tendances Supply Chain 2016 by DELOITTE ©

Tendances Supply Chain 2016 by DELOITTE ©

Le nouveau visage de la Supply Chain

L’étude Deloitte – Sup­ply Chain Trends 2016 –  a été menée auprès de 400 entre­prises dans le monde.

L’en­quête 2016 per­met de cer­ner les ten­dances, les nom­breux défis  (prix, délais, exi­gences accrues des clients…), la nature des évo­lu­tions et les modèles qui lui per­met­tront de res­ter per­for­mante. Le cabi­net Deloitte iden­ti­fie  cette année 4 grandes ten­dances, qui des­sinent le nou­veau visage de la Sup­ply Chain et son rôle dans la per­for­mance de l’en­tre­prise. Ain­si, pour être un lea­der en Sup­ply Chain, une stra­té­gie d’investissements dans les nou­velles tech­no­lo­gies, le pilo­tage de la pro­duc­tion, les objets connec­tés et la ges­tion des talents devrait être rapi­de­ment adoptée.

Les 4 tendances émergentes

  • Ten­dance 1 : les réseaux Sup­ply Chain inter­con­nec­tés (Value Webs). L’ancien modèle linéaire de Sup­ply Chains laisse pro­gres­si­ve­ment la place à un modèle en réseau, carac­té­ri­sé par des rela­tions com­plexes et inter­dé­pen­dantes entre les dif­fé­rents acteurs. La créa­tion de valeur repose désor­mais moins sur la pro­duc­tion de biens et de ser­vices que sur les échanges d’informations qui per­mettent de pilo­ter de manière proac­tive la pro­duc­tion de biens et de services.
  • Ten­dance 2 : les nou­velles tech­no­lo­giesLes Sup­ply Chains de demain seront pilo­tées par huit tech­no­lo­gies clés, détaillées dans notre rap­port. Pour être un lea­der en Sup­ply Chain, une stra­té­gie d’investissements dans ces nou­velles tech­no­lo­gies doit être adop­tée pour gagner en compétitivité.
  • Ten­dance 3 : l’Internet des Objets ou IoT Les objets connec­tés – cap­teurs inté­grés dans des machines, sys­tèmes de pilo­tage, tech­no­lo­gie RFID… – génèrent des don­nées qui peuvent être com­mu­ni­quées, com­pi­lées et ana­ly­sées pour agir de manière plus effi­cace, dif­fé­ren­ciante et inno­vante. Notre enquête pré­sente des exemples d’applications de l’Internet des Objets et de leurs béné­fices pour la Sup­ply Chain.
  • Ten­dance 4 : un nou­veau modèle de ges­tion des talentsLa refonte des modèles de Sup­ply Chain crée de nou­veaux besoins en termes de com­pé­tences et de recru­te­ment. Pour rele­ver ce chal­lenge, les lea­ders du sec­teur pré­voient d’utiliser dans les 5 pro­chaines années 11 pra­tiques de ges­tion des talents, et notam­ment 4 pra­tiques prioritaires.

Accé­der à l’en­quête Deloitte 2016