IoT – Internet of Things – définition

IoT – Internet of Things et « objets » connectés

 

Dans l’Internet des objets – IoT, un « objet » peut être :

  • une personne : par exemple, un patient souffrant d’une bradyarythmie pourra être munis d’un pacemaker, lui-même équipé de capteurs pour recueillir des données en temps réel et alerter le personnel médical référent en cas de problème
  • des animaux qui portent une puce (transpondeur) afin d’être surveillés à distance
  • une voiture qui embarque des capteurs pour alerter le conducteur lorsque la pression de ses pneumatiques est trop faible, mais aussi lui apporte une aide à la conduite,… sans parler des voitures semi-autonomes, de la communication entre véhicules…

L’IoT vise tout objet naturel ou produit par l’être humain auquel peut être attribué une adresse IP et la capacité de transférer des données sur un réseau.

Internet of Things – IoT en bref

Ecosystème des objets physiques connectés à Internet, ce qui permet l’échange de données et d’informations entre ces objets et Internet.

L’IoT se compose de 4 éléments principaux :

  • les objets, servant de capteurs
  • le réseau
  • les données et/ou informations captées ou utilisées par l’objet
  • les applications d’exploitation permettant l’utilisation de ces objets ainsi que des données et informations utilisées

Exemples : smartphone, montre connectée, badge de télépéage, palette RFID….

IoT et industrie

En janvier 2019, le cabinet IDC a publié ses estimations concernant le marché mondial de l’Internet des objets. Les dépenses dédiées à l’Internet des objets devraient atteindre les 657 milliards d’euros, dont une part de 173 milliards, provenant des industriels.

L’IoT est déjà utilisé dans l’industrie pour

  • la collecte de données. Elles sont indispensables pour le suivi des opérations et des équipements industriels : température, taux d’humidité, localisation et suivi d’équipements,…
  • améliorer les performances : augmenter la production moins de ressources (humaines ou matérielles)
  • réduire des coûts dont ceux, encore une fois, liés aux ressources humaines. Les objets connectés sont en effet en mesure d’accomplir des tâches simples, réalisées habituellement par des employés telles la collecte de données
  • améliorer la maintenance. En anticipant et en évitant les pannes de machines et d’équipements, les interruptions d’opérations et de production…

 

 

« Back to Glossary Index