Transitique – définition

Dans un monde où les temps d’in­no­va­tion et les cycles de vie courts des pro­duits imposent une réac­ti­vi­té et une flexi­bi­li­té sans failles, les ins­tal­la­tions de pro­duc­tion doivent s’a­dap­ter rapi­de­ment aux chan­ge­ments de condi­tions de fabrication.

Au-delà de l’au­to­ma­ti­sa­tion des postes de tra­vail pour faire face à l’augmentation des cadences, les logis­ti­ciens cherchent aus­si à opti­mi­ser le trans­port des com­po­sants d’un poste à un autre et le main­tien des flux conti­nus d’approvisionnement.

La transitique, la logistique interne d’une entreprise

La tran­si­tique entend l’ensemble des opé­ra­tions de trans­fert auto­ma­tique de matières, de pro­duits et d’informations. Elle com­prend la manu­ten­tion infor­ma­ti­sée et robo­ti­sée, soit tous les moyens logis­tiques automatisés :

  • manu­ten­tion de charges isolées
  • pré­pa­ra­tion de commande
  • machines de tri
  • convoyeurs aériens
  • ascenseurs/descenseurs
  • trans-sto­ckeurs
  • palet­ti­seurs
  • char­geurs de véhicules

La transitique est donc sensée optimiser

  • le stockage/déstockage
  • le tri
  • la pré­pa­ra­tion de commande
  • l’ex­pé­di­tion de tout type de pro­duits : colis, cour­riers, palettes,…

 

« Back to Glossary Index