S&OP – définition

Le S&OP – Sales & Operations Planning ou PIC – Plan Industriel et Commercial

Le S&OP – Sales & Ope­ra­tions Plan­ning ou PIC en fran­çais, défi­nit le consen­sus entre les objec­tifs des fonc­tions Com­mer­ciale, Mar­ke­ting, Opé­ra­tions et Finance.

A cet effet, le pro­ces­sus S&OP conci­lie sur le moyen terme le plan de ventes avec les capa­ci­tés de l’entreprise. Et ce, en res­pec­tant les objec­tifs de ser­vice et les objec­tifs finan­ciers, en vue de pro­po­ser un plan unique et réalisable.

Sales and Operations Planning illustré par une photo de boussole

Cette démarche per­met de se concen­trer sur les fac­teurs cri­tiques tout en iden­ti­fiant les risques. L’efficacité de ce pro­ces­sus est une source d’amélioration du ren­de­ment des entre­prises et tout particulièrement :

  • de l’optimisation de l’utilisation des capa­ci­tés installées,
  • de la maî­trise des stocks et de l’optimisation de son taux de service.

Si son prin­cipe est mieux appré­hen­dé ces der­nières années (une lit­té­ra­ture riche sur le sujet est désor­mais dis­po­nible sur le Web). Si des congrès sont orga­ni­sés au niveau natio­nal et régio­nal. Et si des livres blancs sur le sujet S&OP sont acces­sibles sur les blogs et réseaux…, le niveau de matu­ri­té des entre­prises vis à vis du S&OP montre encore des écarts d’une indus­trie à l’autre.

En effet, le S&OP est loin d’a­voir atteint son état d’é­qui­libre, tout du moins en France.

S&OP et rôle par service

Collecter les données d’entrée

Le recueil des infor­ma­tions néces­saires au pro­ces­sus S&OP est une étape qui fera inter­ve­nir un grand nombre d’acteurs :

  • Com­merce et Mar­ke­ting pour les pré­vi­sions de vente
  • Pro­duc­tion pour les ouver­tures machines
  • Res­sources humaines pour la ges­tion du personnel
  • Achats pour les appro­vi­sion­ne­ments et contraintes correspondantes
  • Dis­tri­bu­tion pour les expé­di­tions et contraintes correspondantes
  • Infor­ma­tique pour les col­lectes « automatisées »

Les participants du processus S&OP

Les déci­sions qui seront enté­ri­nées dans le pro­ces­sus S&OP impactent poten­tiel­le­ment la tota­li­té de l’entreprise.

Si le Res­pon­sable Sup­ply Chain en est le chef d’or­chestre, il vous faut les meilleurs acteurs pour prendre ces décisions :

  • les direc­tions com­mer­ciale, finan­cière et opérationnelle,
  • et bien enten­du en tête d’affiche, la direc­tion générale !

Ces per­sonnes sont stric­te­ment indis­pen­sables à chaque réunion S&OP.

En fonc­tion de la taille des pro­jets et de leur impact stra­té­gique, il faut faire inter­ve­nir des « Guest stars » : la direc­tion mar­ke­ting, la direc­tion R&D, la direc­tion des achats…

L’animation du processus S&OP ou PIC

 

Ani­mer un pro­ces­sus S&OP – Sales & Ope­ra­tions Plan­ning ou PIC – Plan Indus­triel et Com­mer­cial per­met certes d’ob­te­nir des résul­tats notables dans la per­for­mance de l’en­tre­prise, même s’il faut bien gar­der à l’esprit :

  • l’exis­tence d’une vive dif­fi­cul­té à impli­quer les dif­fé­rents acteurs du S&OP : il y a donc une néces­si­té d’a­mé­lio­rer les pro­ces­sus mais aus­si et en prio­ri­té les organisations
  • la mise en œuvre d’un logi­ciel spé­cia­li­sé de type IBP – Inte­gra­ted Busi­ness Plan­ning – sans impli­ca­tion de ses acteurs clefs n’est pas une garan­tie de la maî­trise du pro­ces­sus S&OP

La défi­ni­tion APICS pré­cise « pro­ces­sus dans lequel est inté­gré l’en­semble des plans d’af­faires d’une entre­prise (clients, ventes, mar­ke­ting, déve­lop­pe­ment, manu­fac­tu­rier, appro­vi­sion­ne­ment et financier) ».

  Pour en savoir plus, télé­char­gez le Livre blanc Le S&OP dans les PME / PMI

 

   

« Back to Glossary Index

Laisser un commentaire