RFID ou Radio Fréquence Identification – définition

La Radio Fréquence Identification ou RFID

  RFID est l'acronyme de "Radio Frequency Identification". Cette technologie permet d’identifier un objet et d’en suivre le cheminement.

RFID est l’a­cro­nyme de Radio Fre­quen­cy Iden­ti­fi­ca­tion. Cette tech­no­lo­gie per­met d’iden­ti­fier un objet et d’en suivre le che­mi­ne­ment tout en en recon­nais­sant ses carac­té­ris­tiques à dis­tance grâce à une éti­quette. Cette der­nière émet des ondes radio, étant atta­chée ou incor­po­rée à l’objet.

Les composants d’un système RFID

  Les composants d'un systeme RFID

  • Sys­tème RFID : Un sys­tème RFID (Radio Fré­quence Iden­ti­fi­ca­tion) se com­pose de trans­pon­deurs (aus­si nom­més éti­quettes, mar­queurs, tags, iden­ti­fiants…) et d’un ou plu­sieurs inter­ro­ga­teurs (aus­si nom­més cou­pleurs, base station…).

  • Inter­ro­ga­teurs RFID : Ce sont des dis­po­si­tifs actifs, émet­teurs de radio­fré­quences qui vont acti­ver les tags qui passent devant eux en leur four­nis­sant l’éner­gie dont ils ont besoin pour fonc­tion­ner.
    Outre de l’éner­gie pour l’é­ti­quette, l’in­ter­ro­ga­teur envoie des com­mandes par­ti­cu­lières aux­quelles répond le tag. L’une des réponses les plus simples pos­sibles est le ren­voi d’une iden­ti­fi­ca­tion numé­rique.
    La fré­quence uti­li­sée par les inter­ro­ga­teurs est variable selon le type d’ap­pli­ca­tion visé et les per­for­mances recher­chées. Ces der­nières sont détaillées dans la par­tie « Gammes de fréquences ».

  • Tag RFID : C’est un dis­po­si­tif récep­teur, que l’on place sur les élé­ments à tra­cer (objet, ani­mal…). Ils sont munis d’une puce conte­nant les infor­ma­tions et d’une antenne pour per­mettre les échanges d’informations.

  Schéma d'un Tag RFID

  • Midd­le­ware : sys­tème dont la fonc­tion est d’as­su­rer la ges­tion des don­nées, des inter­ro­ga­teurs. Il per­met de trans­fé­rer les infor­ma­tions ad hoc aux appli­ca­tions de plus haut niveau.

  • Inter­face : L’in­ter­face est le sup­port de trans­mis­sion de l’éner­gie et des don­nées. Dans le cadre des sys­tèmes RFID, il s’a­git de l’air.

Les RFID sont main­te­nant lar­ge­ment uti­li­sées pour iden­ti­fier des articles. Elles offrent la pos­si­bi­li­té de tra­cer faci­le­ment leurs mou­ve­ments dans les stocks, les trans­ports,… avec des échanges sim­pli­fiés avec les sys­tèmes infor­ma­tiques en place : ERP, WMS, MES,… 

Les sys­tèmes RFID per­mettent aus­si l’ajout de don­nées, lorsque les puces sont para­mé­trables, les usages sont alors mul­ti­pliés, par exemple : 

  • Groupe san­guin et autres don­nées médi­cales des sol­dats insé­rés dans les gilets pare-balles nomi­na­tifs, lisible sans manipulation
  • Regrou­pe­ment de don­nées d’identification des indi­vi­dus qui par­ti­cipent à un salon, un col­loque par simple pas­sage sous un por­tique adéquat

 

 

 

« Back to Glossary Index