Goods to man – définition

Goods to man - définition

Goods to man

Pré­pa­ra­tion en mode dit de «  Goods to man » qui signi­fie lit­té­ra­le­ment « appor­ter les pro­duits vers le préparateur ». 

Le but est de dimi­nuer les dépla­ce­ments du pré­pa­ra­teur et par là même, de dimi­nuer de façon dras­tique les temps et donc les coûts de préparation. 

Ce sys­tème per­met une aug­men­ta­tion impor­tante de la pro­duc­ti­vi­té du pré­pa­ra­teur (nombre de lignes pré­pa­rées par heure) mais repose sur divers sys­tèmes méca­ni­sés qui peuvent s’avérer très oné­reux. Il fau­dra donc bien poser ses besoins et ses contraintes avant de choi­sir l’un ou l’autre des équi­pe­ments de préparation. 

Ce mode convient au sto­ckage très dense, avec des pro­duits de taille clas­sique ou stan­dard pou­vant se ran­ger en palettes, en boxes, en bacs de taille stan­dard eux aus­si, et mani­pu­lables par tran­sto­ckeur, robots, armoires kardex,… 

Man to goods

A l’opposé de ce mode de pré­pa­ra­tion, se trouve la pré­pa­ra­tion en mode dit de « Man to goods ».

L’o­pé­ra­teur se déplace lui-même vers les empla­ce­ments où pré­le­ver les articles cor­res­pon­dant à la com­mande qu’il est en train de préparer. 

Pour dimi­nuer le coût de pré­pa­ra­tion, en dimi­nuant aus­si les dépla­ce­ments, il faut alors mas­si­fier les prélèvements : 

  • doter les pré­pa­ra­teurs de dis­po­si­tifs pour pré­le­ver plu­sieurs com­mandes en même temps,
  • opter pour des sys­tèmes de pré­lè­ve­ments ou de dépose assis­tés ou gui­dés : voice picking, pick by light, put to light,…
  • opti­mi­ser le sto­ckage pour réduire les che­mins de préparation,
  • amé­lio­rer les opé­ra­tions de tris.
Il est aus­si pos­sible de mélan­ger les deux modes en réser­vant le second aux articles tour­nant peu, de grand gaba­rit, et en pri­vi­lé­giant le pre­mier pour tous les autres articles de façon à limi­ter au maxi­mum les pas du pré­pa­ra­teur sans méca­ni­ser l’ensemble du sto­ckage.

 

« Back to Glossary Index