Gestion de production – définition

Gestion de production

La gestion de production

La ges­tion de pro­duc­tion regroupe les dif­fé­rentes acti­vi­tés liées à la pré­pa­ra­tion de la pro­duc­tion (bud­get hommes et machines, mise à dis­po­si­tion d’équipements prêts à pro­duire), l’ordonnancement (mise des ordres de fabri­ca­tion sur machines), la pro­duc­tion elle-même avec son lot de tâches annexes : contrôle des pro­duits en ligne, l’enregistrement ou décla­ra­tion des pro­duits qui entrent en stock, des pro­duits consom­més (sor­ties de stock), des heures,….

Chef d’atelier ou Directeur de production, rôle et mission

Le chef d’atelier ou le direc­teur de pro­duc­tion aura dans ses fonc­tions le sui­vi de son ate­lier en termes de ges­tion des hommes, sans doute la part la plus pré­gnante et la plus enri­chis­sante de son job, mais aus­si la trans­mis­sion aux services :

  • Contrôle de ges­tion : des indi­ca­teurs liés à la pro­duc­ti­vi­té, la qua­li­té (pre­mier choix, second choix, bons du 1er coup, rebuts, heures consom­mées, consom­mables) pour le cal­cul des prix de revient des articles, et le sui­vi des charges de l’atelier, la posi­tion de l’atelier par rap­port au bud­get pour l’ensemble de ces données
  • Contrôle qua­li­té : l’ensemble des résul­tats des contrôles réa­li­sés en pro­duc­tion sur les produits
  • Assu­rance qua­li­té : et plus par­ti­cu­liè­re­ment dans les envi­ron­ne­ments ISO 9001 dans les­quels les acti­vi­tés de pro­duc­tion sont orga­ni­sées en pro­ces­sus, indi­ca­teurs rela­tifs aux opé­ra­tions de pro­duc­tion (pilo­tage et per­for­mance) qui tous tendent à l’amélioration conti­nue de cha­cune des étapes.

Cette recherche d’excellence dis­pose elle-même d’une boîte à outils du LEAN pour l’amélioration des flux pro­duits, des condi­tions de tra­vail, de la qua­li­té pro­duite. Ces outils, basés sur une par­ti­ci­pa­tion active de cha­cun des col­la­bo­ra­teurs de l’entreprise, per­mettent aux équipes des amé­lio­ra­tions pérennes.

La ges­tion de pro­duc­tion devient alors Excel­lence Opé­ra­tion­nelle. Elle apporte une dimi­nu­tion des coûts (par la réso­lu­tion des pro­blèmes : causes ori­gi­nelles iden­ti­fiées et cor­ri­gées) dans des condi­tions de tra­vail amé­lio­rées pour tous (voir les 2 fiches outils 5S, TPM ) per­met­tant une pro­duc­ti­vi­té accrue de façon pérenne (bases et méthodes solides, en amé­lio­ra­tion continue).

Vous sou­hai­tez amé­lio­rer les per­for­mances de vos équipes de pro­duc­tion ?

 

 

« Back to Glossary Index