Gammes et structures – définition

Gammes et structures ou structures gammées

  Gammes et structures ou structures gammées

La défi­ni­tion des pro­duits finis dans les sys­tèmes infor­ma­tiques comme les ERP (Entre­prise Res­source Plan­ning) sont basées sur des gammes et des struc­tures ou des struc­tures gammées. 

Celles-ci défi­nissent pour cha­cun des pro­duits fabriqués : 

  • Par la structure

Les com­po­sants néces­saires à sa fabrication

  • Par la gamme

Les opé­ra­tions néces­saires à sa fabrication

Struc­tures et gammes peuvent être gérées indé­pen­dam­ment au sein de l’outil infor­ma­tique. Mais quand ces deux élé­ments sont réunis, on parle alors de « struc­tures gam­mées ».

Grâce à la struc­ture et à la gamme, il est pos­sible de cal­cu­ler les besoins en res­sources (hommes et machines) et en com­po­sants (matières pre­mières ou semi-finis) pour pro­duire les quan­ti­tés atten­dues dans les délais prévus. 

Si plusieurs façons de produire existent, on parle alors de

  • Gamme alter­na­tive : pro­duire sur une autre machine, dans un autre ate­lier voire faire appel à de la sous-traitance
  • Struc­ture alter­na­tive : pro­duire à par­tir d’un autre composant

Une gamme alter­na­tive ou une struc­ture alter­na­tive peuvent alors don­ner un pro­duit fini iden­tique, idéa­le­ment dis­tin­gué de la gamme ou de la struc­ture habi­tuelle par une variante. 

Dans le langage commun, le terme « gamme » regroupe souvent gamme et structure

Gammes et struc­tures sont indispensables : 

  • au bon fonc­tion­ne­ment de l’ERP,
  • au CBN (cal­cul des besoins nets),
  • pour le cal­cul des prix de revient,
  • pour le cal­cul des stocks pro­je­tés (stock à date selon une demande à fournir).

Elles doivent donc être revues pério­di­que­ment. « Ce qui est vrai à un ins­tant ne l’est plus à un autre»… 

Ain­si, si un com­po­sant dis­pa­raît, une machine s’arrête, une nou­velle machine arrive… Il fau­dra dis­po­ser de la bonne gamme au bon moment, et pou­voir gérer les fins de gammes, les gammes de rem­pla­ce­ment ou alter­na­tives si besoin. 

Les gammes et structures sont gérées dans les entreprises

  • par les ser­vices Méthodes ou Sup­ply Chain
  • ou Don­nées tech­niques (Tech­ni­cal Data Management)

Ces ser­vices, dans cer­taines entre­prises, peuvent être rat­ta­chés à la DSI (Direc­tion des Sys­tèmes de l’information).

 

Au moment de l’élaboration du bud­get, des gammes dites stan­dards de pro­duc­tion sont uti­li­sées pour le cal­cul des coûts, des besoins, des capa­ci­tés asso­ciées au bud­get. En cours d’année, il sera pos­sible de mesu­rer les écarts par rap­port à ces gammes stan­dards qui seront la réfé­rence pour l’année en cours. 

 

 

 

« Back to Glossary Index