La Supply Chain du CERN : Bilan à l’horizon 2015–2020

Logo du CERN

La Supply Chain du CERN : Existant, bilan et évolutions à l’horizon 2015–2020

Accom­pa­gné par le cabi­net de conseil en stra­té­gie Sup­ply Chain et logis­tique SNS ALOER, le CERN a mené en 2015 un audit com­plet de sa Sup­ply Chain.

Son objec­tif ? Décor­ti­quer l’ensemble des pro­ces­sus, des flux, des sys­tèmes d’information (ERP, SCM, WMS…), des entre­pôts, des ate­liers et des trans­ports internes de l’or­ga­ni­sa­tion euro­péenne pour la recherche nucléaire. Il en res­sort, pour cette fin d’année 2015, une pré­co­ni­sa­tion d’évolution pour les 3 à 5 ans à venir.

Ate­lier pro­po­sé par :

Jur­gen DE JONGHE, Group Lea­der – CERN site Ser­vices & Sup­ply Chain Mana­ge­ment
Cédric GARINO, Sup­ply chain – CERN Stores mana­ger
Wael MABSOUT, Direc­teur SCM – SNS ALOER 

World Class Logis­tics – 15 décembre 2015 à PARIS  – Cœur Défense

Pour assis­ter à l’a­te­lier du CERN ins­cri­vez-vous gra­tui­te­ment ici

Le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire

Le CERN est l’un des plus grands et des plus pres­ti­gieux labo­ra­toires scien­ti­fiques du monde. Il a pour voca­tion la phy­sique fon­da­men­tale, la décou­verte des consti­tuants et des lois de l’Univers. Il uti­lise des ins­tru­ments scien­ti­fiques très com­plexes pour son­der les consti­tuants ultimes de la matière : les par­ti­cules fon­da­men­tales. En étu­diant ce qui se passe lorsque ces par­ti­cules entrent en col­li­sion, les phy­si­ciens appré­hendent les lois de la Nature.

Les ins­tru­ments qu’utilise le CERN sont des accé­lé­ra­teurs et des détec­teurs de par­ti­cules. Les accé­lé­ra­teurs portent des fais­ceaux de par­ti­cules à des éner­gies éle­vées pour les faire entrer en col­li­sion avec d’autres fais­ceaux ou avec des cibles fixes. Les détec­teurs, eux, observent et enre­gistrent le résul­tat de ces collisions. 

Fon­dé en 1954, le CERN est situé de part et d’autre de la fron­tière fran­co-suisse, près de Genève. Il a été l’une des pre­mières orga­ni­sa­tions à l’é­chelle euro­péenne et compte aujourd’hui vingt et un États membres. 

En savoir plus