Buffer – définition

Buffer Photo by Alex Jones

Buffer* : mot anglais se traduisant par tampon

  •   Buffer en électronique, est un montage spécifique destiné à amplifier le courant de sortie d’un circuit, permettant de raccorder plus d’utilisateurs sur la sortie de ce circuit.

  •   En informatique, buffer est le terme anglais équivalent à mémoire tampon, une zone de mémoire virtuelle ou de disque dur utilisée pour stocker temporairement des données, notamment entre deux processus ou deux pièces d’équipement ne fonctionnant pas à la même vitesse. Par exemple une vidéo de Youtube est stockée temporairement dans le buffer, et ensuite le navigateur lit cette vidéo. Une fois la vidéo terminée, cette partie du buffer allouée est vidée.

Buffer et gestion de la supply chain

Les buffers mobilisés dans les outils de management sont caractéristiques des applications des concepts proposés par la TOC – Theory of Contraints ou Théorie des Contraintes, notamment en gestion de production, en gestion de la supply chain et la gestion de projet.

  •  Stock tampon : Quantité de matières en attente de traitement. Il peut s’agir de matières premières, de stocks de semi finis ou d’un en cours maintenu derrière un centre de charge.
  •  Tampon : En théorie des contraintes, les tampons peuvent être du temps ou des stocks afin d’assurer la production et/ou le respect des délais. Ils peuvent être maintenus à la contrainte, à des points de convergence (avec une pièce contrainte), à des points de divergence et aux points d’expédition.

Les buffers sont placés de manière stratégique pour assurer les délais de livraison et pour empêcher l’arrêt de la contrainte causé par un  manque de matériaux.

Voir la définition DDMRP

 

*Source Wikipedia

 

« Back to Glossary Index