Proof Of Concept – POC – définition

« Back to Glossary Index

Qu’est-ce qu’un Proof Of Concept informatique ?

  Qu'est-ce qu'un Proof Of Concept informatique ?

Un Proof Of Concept ou POC en infor­ma­tique est un test de logi­ciel infor­ma­tique basé sur la construc­tion d’un pro­to­type archi­tec­tu­ré autour de pro­ces­sus métiers docu­men­tés. C’est la pre­mière étape d’un pro­ces­sus d’implémentation : il cla­ri­fie les besoins métiers et les atten­dus en matière de configuration.

Le Proof Of Concept requiert de don­ner accès au logi­ciel infor­ma­tique dans l’environnement du client afin de s’assurer de son bon fonctionnement. 

Les livrables du POC incluent le plus souvent

  • un docu­ment de cadrage qui détaille les pro­ces­sus métiers et les bonnes pratiques
  • les tests appro­fon­dis sur les capa­ci­tés du logi­ciel et de l’éditeur
  • des plans de for­ma­tion et une com­mu­ni­ca­tion qui faci­litent l’adoption des utilisateurs
  • les docu­ments d’architecture : le map­ping des don­nées, les inter­faces, les règles de conver­sions, etc.

Le Proof Of Concept ou comment tester son prestataire ?

Le POC est l’occasion de tes­ter l’éditeur ou l’intégrateur sélec­tion­né lors de l’appel d’offres et notam­ment, de s’assurer si votre désor­mais « par­te­naire » est à même de : 

  • vous four­nir des com­pé­tences et des experts pour accom­pa­gner le changement
  • pré­sen­ter les com­pé­tences pour déployer les bonnes pra­tiques dans votre organisation
  • vous appor­ter toute l’expérience requise pour les déve­lop­pe­ments des workflows

Défi­nir le POC comme une étape de l’implémentation d’une solu­tion infor­ma­tique per­met de conso­li­der les besoins métiers à l’heure de confi­gu­rer le logiciel. 

Quelle méthodologie pour un POC ?

  Un Proof Of Concept est une mini-étude ou un mini-pro­jet. Il per­met de vali­der en amont que les hypo­thèses avan­cées pour le pro­jet sont bien véri­fiées. Il per­met­tra donc d’é­clair­cir les zones d’ombres en écar­tant les risques tech­niques ou en vali­dant son orien­ta­tion fonctionnelle. 

Ain­si, l’on requiert un POC pour obte­nir des preuves de concept et pour : 

  • vali­der une com­plexi­té tech­nique : si les spé­ci­fi­ca­tions mettent en jeu une tech­no­lo­gie qui condi­tionne l’o­rien­ta­tion glo­bale du pro­jet, alors il per­met­tra de vali­der que le choix tech­nique qui a été fait est le bon
  • vali­der un concept : il por­te­ra alors sur les aspects fonc­tion­nels du logi­ciel et se rap­pro­che­ra du maquettage
En bref, un Proof Of Concept est une étape de vali­da­tion concrète dans les métho­do­lo­gies de ges­tion de pro­jet et dans la mise en œuvre d’un pro­jet informatique.

  Pour aller plus loin, com­prendre et mettre en œuvre la ges­tion de pro­jet ?

 

 

« Back to Glossary Index