IMDG code – définition

IMDG – Le code maritime international des marchandises dangereuses

IMDG code est l’a­cro­nyme d’In­ter­na­tio­nal Mari­time Dan­ge­rous Goods Code 

Le code IMDG est le code mari­time inter­na­tio­nal des mar­chan­dises dan­ge­reuses édi­té par l’I­MO (Inter­na­tio­nal Mari­time Orga­ni­za­tion) ou OMI pour Orga­ni­sa­tion Mari­time Mon­diale*.

Ce code aborde notamment : 

  • la clas­si­fi­ca­tion des mar­chan­dises dangereuses
  • la régle­men­ta­tion sur le trans­port de ces marchandises
  • les embal­lages
  • l’é­ti­que­tage
  • ain­si que les règle­ments dans les ports mari­times et por­tuaires locaux

La divi­sion 411 du règle­ment pour la sécu­ri­té des navires (RSN) vient com­plé­ter les dis­po­si­tions du code IMDG et, le cas échéant, défi­nir les dis­po­si­tions spé­ci­fiques au trans­port de mar­chan­dises dan­ge­reuses (TMD) en colis à bord de navires effec­tuant des voyages nationaux. 

* Créé en 1948, l’O­MI (Orga­ni­sa­tion mari­time mon­diale) est une des agences spé­cia­li­sées de l’O­NU. Son rôle est d’é­ta­blir et d’har­mo­ni­ser les régle­men­ta­tions des États dans les domaines de la sécu­ri­té et de la sûre­té des navires, en fixant des stan­dards de construc­tions et de pré­ven­tion des pol­lu­tions des navires. L’OMI s’in­té­resse éga­le­ment aux  condi­tions de vie et de tra­vail des marins.
Elle compte en 2012, 170 États membres et 3 membres asso­ciés. Son siège se situe à Londres. 

Pour en savoir plus sur le code IMDG et accé­der au glos­saire du com­merce international

 

« Back to Glossary Index