FDS – Fiche de Données de Sécurité – définition

Les FDS, éléments clés du système de prévention basé sur l’information des utilisateurs de produits chimiques

 

  La FDS – Fiche de don­nées de sécu­ri­té ou Fiche de sécu­ri­té – Mate­rial Safe­ty Data Sheet (MSDS) en anglais – est un docu­ment de syn­thèse et l’un des élé­ments clés du sys­tème de pré­ven­tion basé sur l’information des uti­li­sa­teurs de pro­duits chimiques. 

  Outil de com­mu­ni­ca­tion essen­tiel et régle­men­taire, la FDS per­met à tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement (fabri­cants, impor­ta­teurs, uti­li­sa­teurs en  aval et dis­tri­bu­teurs) d’assurer une uti­li­sa­tion sûre d’une sub­stance ou d’un mélange. En effet, la fiche de don­nées de sécu­ri­té four­nit beau­coup plus de ren­sei­gne­ments sur la sub­stance chi­mique que l’étiquette. 

  Les Fiches de Don­nées de Sécu­ri­té doivent être rédi­gées par le fabri­cant, le four­nis­seur ou l’importateur.

La FDS comprend 16 rubriques et sous-rubriques obligatoires

  • Rubrique 1. Iden­ti­fi­ca­tion de la substance/du mélange et de la  société/l’entreprise
  • Rubrique 2. Iden­ti­fi­ca­tion des dangers
  • Rubrique 3. Composition/informations sur les composants
  • Rubrique 4. Pre­miers secours
  • Rubrique 5. Mesures de lutte contre l’incendie
  • Rubrique 6. Mesures à prendre en cas de déver­se­ment accidentel
  • Rubrique 7. Mani­pu­la­tion et stockage
  • Rubrique 8. Contrôles de l’exposition/Protection individuelle
  • Rubrique 9. Pro­prié­tés phy­siques et chimiques
  • Rubrique 10. Sta­bi­li­té et réactivité
  • Rubrique 11. Infor­ma­tions toxicologiques
  • Rubrique 12. Infor­ma­tions écologiques
  • Rubrique 13. Consi­dé­ra­tions rela­tives à l’élimination
  • Rubrique 14. Infor­ma­tions rela­tives au transport
  • Rubrique 15. Infor­ma­tions réglementaires
  • Rubrique 16. Autres informations

Les fiches de données de sécurité : ce qui a changé le 1er juin 2015

Seuls les cri­tères CLP sont appli­cables pour les FDS. Le règle­ment CLP – Clas­si­fi­ca­tion, Label­ling and Packa­ging – met en œuvre les recom­man­da­tions inter­na­tio­nales du SGH – Sys­tème Géné­ral Har­mo­ni­sé. Le CLP va pro­gres­si­ve­ment rem­pla­cer le sys­tème euro­péen pré­exis­tant : Direc­tives dites DSD « Direc­tive sur les Sub­stances dan­ge­reuses » et DPD « Direc­tive sur les pré­pa­ra­tions dangereuses ». 

Outre la défi­ni­tion de nou­velles règles de clas­si­fi­ca­tion, d’emballage et d’étiquetage, le règle­ment CLP pré­voit l’établissement d’une liste de sub­stances avec clas­si­fi­ca­tion et éti­que­tage euro­péens har­mo­ni­sés et d’un inven­taire des clas­si­fi­ca­tions et des éti­que­tages. Il fixe aus­si de nou­velles obli­ga­tions de trans­mis­sion d’information pour les fabri­cants et les impor­ta­teurs de sub­stances chimiques. 

Ain­si, les indus­triels doivent depuis le 1er juin 2015, déter­mi­ner si la clas­si­fi­ca­tion de leurs pro­duits a chan­gé et mettre en place le nou­veau sys­tème d’é­ti­que­tage et de pictogrammes.

Source ECHA

 

 

« Back to Glossary Index