AMOA – définition

AMOA est l'acronyme d'Assistant à Maîtrise d'OuvrAge

AMOA est l’acronyme d’Assistant à Maîtrise d’OuvrAge

L’Assis­tance à Maî­trise d’OuvrAgeAMOA ou AMO – a pour mis­sion d’assister la MOA en met­tant en œuvre tout au long de sa mis­sion des moyens et des com­pé­tences pour aider ce der­nier à atteindre ses objectifs. 

L’AMOA va assu­rer la coor­di­na­tion avec le MOA – Maî­trise d’Ouvrage – le Client du pro­jet avec le MOE – Maî­trise d’OEuvre – le four­nis­seur de la solu­tion infor­ma­tique. Il va par­ti­ci­per à la rédac­tion des spé­ci­fi­ca­tions fonc­tion­nelles, vali­der les aspects fonc­tion­nels, mana­ger les équipes de pro­duc­tion, assu­rer les phases de recette, pro­duire les docu­ments de for­ma­tion et réa­li­ser la for­ma­tion du MOA. 

Consultant ou chef de projet AMOA : quel est son rôle ?

  Le rôle de l’Assistance à Maî­trise d’OuvrAge n’est pas à négli­ger lors d’un pro­jet d’ac­qui­si­tion et de déploie­ment d’un logiciel. 

Il doit en effet : 

  • Décrire le besoin uti­li­sa­teur en défi­nis­sant le « pour­quoi » du pro­jet et les chan­ge­ments sou­hai­tés dans le futur sys­tème d’information.
  • Défi­nir la solu­tion fonc­tion­nelle en décri­vant la solu­tion logi­cielle envi­sa­gée par la rédac­tion d’un cahier des charges – CDC ou de spé­ci­fi­ca­tions – qui répon­dra aux besoins des utilisateurs.
  • Contrô­ler la qua­li­té en véri­fiant que le logi­ciel déve­lop­pé cor­res­pond bien au besoin de départ.
  • Pilo­ter le pro­jet en sui­vant son avan­ce­ment et en rap­por­tant à la MOA. Il fait res­pec­ter les enga­ge­ments en termes de contenu/qualité, coûts et délais. De même, l’A­MOA ani­me­ra les comi­tés de pilo­tage en pré­sence de la MOA et de la MOE.

L’AMOA, quel est son profil ?

L’AMOA doit avoir des qua­li­tés d’écoute et de for­ma­li­sa­tion pour com­prendre, décrire pré­ci­sé­ment et faire en sorte que le futur logi­ciel aide l’utilisateur à être plus per­for­mant dans son métier. Il sait faci­li­ter la com­mu­ni­ca­tion entre les membres d’un pro­jet afin d’en amé­lio­rer les chances de suc­cès. En effet, en tant qu’interface entre la MOE et la MOA, la réus­site de l’A­MOA réside dans la com­pré­hen­sion du lan­gage des experts métiers et sa res­ti­tu­tion aux infor­ma­ti­ciens. Et inversement ! 

 

« Back to Glossary Index