La logistique du groupe CHALHOUB avec SNS ALOER

CHALHOUB, partenaire privilégié du luxe au Moyent-Orient Pour les marques Chanel, Armani, Kenzo, Lacoste, Geox, Ralph Lauren et Swarovski, le groupe CHALHOUB basé à Dubaï, est le partenaire privilégié du luxe, l’expert de la vente au détail, de la distribution et du marketing à travers le Moyen-Orient. Le groupe vient de finaliser l’installation d’Infor WMS dans […]

La Supply Chain du CERN : Bilan à l’horizon 2015-2020

La Supply Chain du CERN : Existant, bilan et évolutions à l’horizon 2015-2020 Accompagné par le cabinet de conseil en stratégie Supply Chain et logistique SNS ALOER, Le CERN a mené en 2015 un audit complet de sa Supply Chain. Son objectif ? Décortiquer l’ensemble des processus, des flux, des systèmes d’information (ERP, SCM, WMS…), […]

Le CERN choisit SNS ALOER pour un consulting en Supply Chain

               Communiqué de presse Genève, juin 2015 SNS et ALOER, prestataires majeurs en expertise et solutions Supply Chain, sont fiers d’annoncer l’achèvement d’une étude d’évaluation de la Supply Chain au CERN, l’Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire. Au CERN, des physiciens et des ingénieurs font des recherches sur la structure fondamentale […]

Bollig & Kemper choisit ALOER et l’ERP Infor Blending

Bollig et Kemper fait à nouveau confiance à ALOER Consultants Bollig et Kemper France, filiale du leader européen de la fabrication de peintures automobiles pour la grande série et les plastiques, sélectionne à nouveau ALOER Consultants et la solution ERP Infor Blending pour accompagner sa croissance et améliorer ses processus d’entreprise. Ce renouvellement de confiance […]

Témoignage Alcatel sur Supply Chain Magazine : projet S&OP

« Décision est prise en 2011 de lancer un gros projet de refonte de nos processus », relate Sonia Rahbi. Le projet S&OP porte sur trois leviers principaux : la performance du personnel, la stabilité des systèmes et la centralisation de l’information. « L’objectif était de centraliser l’ensemble des informations échangées entre les 200 personnes […]